[Interview] « Je ne suis pas obnubilé par le succès »

Révélé grâce au site participatif MyMajorCompany en 2010, Grégoire installe son univers avec un troisième album sensible, intitulé Les roses de mon silence. Rencontre avec un artiste qui entend bien s’imposer sur la durée.

Photo DR

Photo DR

Votre nouvel album comporte 17 titres, d’où est venue cette inspiration débordante ? Je recherche l’inspiration en permanence et j’aurais voulu mettre davantage de chansons sur mes deux premiers albums. Là, ça me paraissait évident d’aller jusqu’au bout des choses. Ça m’a permis de m’exprimer totalement et de pouvoir me livrer aussi bien dans le texte que dans la musique. Les gens qui font l’effort d’acheter le disque méritent que je fasse le plus d’efforts possibles.

C’est presque une démarche à l’ancienne… J’adore penser mes albums avec une sorte d’entité en soi. Je ne pense pas en termes de singles, plutôt en termes d’univers, d’instruments, de thèmes abordés. Pour moi, un album reste un voyage, donc… Lire plus

Publicités

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s